1.     Son origine:

La danse classique naît au XVIIème siècle sous le règne de Louis XIV qui dès l'enfance est passionné de danse. Avec Pierre Beauchamps : danseur et Lully musicien, le roi codifie la technique de cette danse. Les 5 positions apparaissent, puis les sauts, les pas... L'académie royale de musique et danse est créée : ancêtre de l'opéra de Paris.

 Tout au cours de son évolution la danse classique subira plusieurs influences : italiennes, puis russes. Au long des siècles le langage des pas restera, comme à son origine le français, universellement utilisé.

2.     Sa pratique

 La danse classique nécessite un apprentissage particulier. La technique repose sur des mouvements simples :

 S’incliner, s'étirer, glisser, sauter, tourner ...

 La caractéristique principale est le travail de l'en dehors: les pieds sont orientés vers l'extérieur. tout l'entrainement vise à parfaire cet en dehors et doit ressortir au regard de tous les exercices.

 Lorsqu'une ballerine danse, son corps décrit des cercles, des lignes, fait preuve d'équilibre.

 Un travail d'échauffement se fait à la barre, ponctué d'exercices progressifs. Puis l'étude des pas, des sauts et autres mouvements se pratique au milieu.

 Autour de 11 ans commence le travail des pointes qui dans un premier temps, se fait à la barre.

 L'apprentissage de la technique est bien sûr l'objectif principal, mais (pour ma part) il est essentiel que les élèves participent au cours avec plaisir ,sans jugement de valeur.

 La séance doit être : épanouissement, détente, écoute de l'autre, partage de la danse au travers de la musique et du mouvement.

 Il est aussi intéressant de favoriser le travail de création pour le spectacle de fin d’année (par exemple).